La conférence nationale « Ecouter l’enfant – 10 ans d’expérience en Bulgarie 

La conférence nationale « Ecouter l’enfant – 10 ans d’expérience en Bulgarie 

La conférence nationale « Ecouter l’enfant – 10 ans d’expérience en Bulgarie », organisée par le l’Institut d’Activités et de Pratiques Sociales (SAPI) et le Médiateur de la République de Bulgarie, s’est tenue le 17 novembre dernier à l’hôtel Ramada - Sofia.
L’événement a commencé par une conférence de presse. Y ont pris part : Eva Jecheva du cabinet du Médiateur de la République, Malena Filipova, procureur de la Haute Cour de cassation (HCC), Daniela Masheva du Conseil judiciaire suprême, Dr. Nadia Stoykova et Darinka Yankova du SAPI.
Selon les données statistiques pour l’année 2016, présentées par Malena Filipova (HCC), le total annuel des enfants mineurs victimes de la criminalité est de 2302. Celui pour les neuf premiers mois de l’année 2017 remonte à 1811.
Le forum a continué avec la présentation des résultats de l’Étude-action, organisée dans les chefs-lieux des 28 régions du pays, sur l’application d’une justice adaptée aux besoins de l’enfant, ainsi que sur des données obtenus dans les interviews avec les enfants victimes de la criminalité et leurs parents. Parmi les 297 praticiens interviewés au cours de l’étude, il y avait 95 travailleurs sociaux, 44 psychologues, 52 juges, 31 policiers enquêteurs, 18 procureurs, 17 médecins et 40 autres (juristes, pédagogues). 

Y ont été présentés également les résultats de l’étude des auditions, s’étant tenues dans les pièces bleues spécialisées en 2017 dans l’ensemble du pays. Bref, 43% de victimes d’actes de violence sexuelle, dont la plupart – des filles jusqu’à l’âge de 14 ans, plus de 60% d’auditions de victimes des grandes villes du pays.
La conférence a continué avec la présentation des pratiques performantes dans tout le pays, ainsi que la description du profil des compétences des praticiens travaillant avec des enfants par Dr. Nadia Stoykova, Directrice « Les enfants et la justice. Prévention de la violence. »
Après les présentations, l’équipe du SAPI a montré le film « Tout sous un même toit », une illustration des bonnes pratiques de coopération et de soutien aux enfants victimes de la criminalité.
Le projet LA JUSTICE SE LIE D’AMITIÉ À L’ENFANT – FORMATION DE PRATICIENS POUR UNE MEILLEURE COOPÉRATION est financé dans le cadre du programme « Justice » de l’Union européenne, contrat JUST/2014/JACC/AG/VICT/7465. 

Галерия